COVID-19 S’INFILTRE EN HAÏTI: «CE MONSTRE VIENT VERS NOUS»

Le virus a mis du temps à frapper le pays. Mais alors que les Haïtiens licenciés reviennent des zones durement touchées, les médecins se préparent avec acharnement à une épidémie qui, craignent-ils, ne mettra à rude épreuve le système de santé élimé du pays.

L’homme faisait la queue, tremblant de fièvre, l’un des innombrables autres essayant de traverser la frontière et de retourner en Haïti.

Un médecin qui les a dépistés pour une infection à coronavirus l’a pris à part. Comme des milliers d’Haïtiens, il avait été licencié en République dominicaine, durement touchée par le Covid-19, la maladie causée par le coronavirus.

Maintenant, lui et les autres Haïtiens rentraient chez eux, menaçant d’emporter le virus avec eux.

Le coronavirus a mis du temps à arriver en Haïti, en partie  parce que les manifestations et la violence politique ont  pratiquement fermé le tourisme et chassé les étrangers qui auraient pu amener la maladie dans le pays.

Un mois après  l’annonce du premier cas , il n’y a eu que  58 cas confirmés et quatre décès . La semaine dernière, le Premier ministre Joseph Jouthe a félicité le pays et annoncé que les usines rouvriraient à capacité réduite, un rare encouragement pour une nation qui a été frappée par une tragédie – avec un ouragan meurtrier  , une épidémie de choléra et un horrible tremblement de terre dans le passé. décennie.